Développons notre Intelligence Positive™

par | 22 Juin 2022 | Développement personnel, Dynamique humaine, Gestion d'équipe | 0 commentaires

« Je suis fantastique, extraordinaire, merveilleux, un véritable trésor. »


A la lecture de cette première phrase, vous vous dites probablement que j’ai dû faire une cure d’humilité qui a mal tourné.

Et si je disais :

« Vous êtes fantastique, extraordinaire, merveilleux, un véritable trésor. »

Là, vous vous dites peut-être que je ne vous connais pas bien et en même temps cela vous réchauffe le cœur parce que cela rejoint une vérité au plus profond de vous.

Je crois profondément que nous sommes tous « fantastiques, extraordinaires, merveilleux, de véritables trésors. ». Notre identité profonde est cette part de lumière en nous qui nous rend uniques et irremplaçables.

Cependant, il faut bien reconnaitre qu’en nous observant nous-mêmes et en nous frottant aux autres, cette lumière est souvent obscurcie par une sérieuse part d’ombre.

Que s’est-il passé ?

Je vous propose d’aborder ces questions à la lumière de la théorie de l’Intelligence Positive® développée par Shirzad Chamine à partir des neurosciences, de la psychologie cognitive et comportementale, de la psychologie positive et des sciences de la performance.

Deux régions dans notre cerveau

Par l’imagerie médicale, les chercheurs ont observé que les petites voix intérieures négatives qui nous viennent de notre inconscient et qui génèrent en nous des émotions désagréables comme la culpabilité, la honte, le doute de soi, la frustration, la colère… activent une région bien précise de notre cerveau.

Par contre les émotions telles que la joie, la sérénité et la paix, l’empathie, la créativité, la curiosité, la compassion se développent dans une autre partie.

Au pays des saboteurs et des sages

La première partie de notre cerveau est celle qui lutte pour notre survie physique et psychologique. C’est le pays des 10 saboteurs. Leur chef n’est autre que le Juge. C’est notre part sombre. Le fuel des saboteurs est le stress. Plus je stresse, plus mes saboteurs s’activent. Plus ils s’activent, plus mon stress augmente. C’est un cercle vicieux.

L’autre région de notre cerveau est celle des 5 sages. Elle est le siège de notre épanouissement, de l’harmonie, de la Vie. C’est notre part lumineuse. Ici, il ne s’agit plus de survivre, mais de vivre pleinement. Les sages puisent leur énergie dans notre capacité à goutter les choses de la vie, à vivre en conscience, en présence.

Les techniques proposées par Shirzad Chamine pour passer de la survie à l’épanouissement ressemblent à des exercices de méditation à la différence qu’ils peuvent se faire n’importe où, n’importe quand et qu’il suffit de quelques secondes pour faire taire nos saboteurs et passer la main à nos sages.

Des émotions désagréables

Nos émotions désagréables ne sont pas le problème. Elles nous permettent d’identifier des dangers potentiels. Elles sont comme un signal sur un tableau de bord qui nous invite à porter notre attention sur un problème potentiel. Notre erreur est de cultiver nos émotions et de s’y installer. C’est ce que font nos saboteurs. C’est comme si en voiture vous gardiez les yeux rivés sur un témoin de votre tableau de bord plutôt que de regarder la route. Vous iriez droit dans le mur.

Si par inadvertance, je mets la main sur un poêle brulant, je ressens aussitôt une douleur forte qui me poussera à retirer ma main. La douleur vive que j’ai ressentie est très douloureuse. Elle me permet de prendre conscience du danger que je cours et par conséquent de m’en prémunir en retirant immédiatement ma main. Disons que je reste dans la douleur. Au lieu de retirer aussi vite que possible ma main, je la maintiens sur le poêle. Je vous laisse imaginer le résultat.

Il en va de même avec les émotions comme la culpabilité, la honte, le doute de soi, la peur… Elles sont là pour m’informer d’un danger potentiel. Ces émotions sont donc positives… si et seulement si j’en sors dès que j’en prends conscience, c’est-à-dire après quelques secondes. Par contre, si je cultive ces émotions, elles se développent, me sabotent et m’empêchent de m’épanouir, de vivre.

Les 10 saboteurs

Commençons par nos saboteurs. Nous ne les avons pas tous les 10. En fonction de notre vécu, surtout au cours de notre enfance, nous avons développé l’un ou l’autre d’entre eux pour assurer notre survie psychologique. Par contre, nous avons tous en nous le juge. Celui-ci travaille avec ses 9 complices, les autres saboteurs.

Chaque saboteur nous fait une promesse et nous propose une stratégie. Cette promesse est un mensonge. Les stratégies des saboteurs nous apportent un certain confort à court terme. Sur le moyen et le long terme, elles se retournent contre nous en générant toujours plus de mal-être.

Démasquons le juge et ses 9 complices.

Le juge

Le juge s’attaque tantôt à nous-mêmes en nous dénigrant, tantôt aux autres, tantôt aux circonstances de la vie. Il me souffle à l’oreille :

  • « Tu n’es pas à la hauteur, tu peux faire mieux, tu es un usurpateur, tu n’es pas assez…, tu es trop…, tu es nul… »
  • « L’autre est nul, c’est un incapable, si c’était moi je ferais beaucoup mieux… »
  • « Tu es dans la m…, tu n’as pas les bonnes cartes en main, cela ne marchera pas, de toute façon c’est foutu… »

Le juge pointe du doigt tout ce qui ne va pas, la moindre de mes erreurs et celles des autres, il me réveille la nuit pour me démontrer combien la situation est pourrie, il me nourrit de soucis et alimente mon stress et celui de mes proches.

A chaque fois, il m’attaque avec un ou plusieurs de ses complices dont je vous propose ci-dessous la carte d’identité. Au fil de votre lecture, je vous invite à identifier les saboteurs qui vous sont familiers.

L’esquiveur

Promesse : Rendre la vie plus agréable

Stratégie : Eviter les conflits et les situations difficiles. Lorsqu’un conflit ou une tension se présentent, il les minimise et nous dit que cela va s’arranger tout seul, qu’il ne faut surtout pas s’en occuper. C’est aussi lui qui nous pousse à procrastiner ce qui nous parait difficile.

A court terme : Je suis soulagé. La vie est belle.

A long terme : Les conflits et les tensions dégénèrent et les problèmes s’accroissent. Les tâches que j’ai reportées s’accumulent, mon stress devient ingérable, la situation s’aggrave.

Le contrôleur

Promesse : Obtenir de meilleurs résultats.

Stratégie : Tout contrôler. Micro-manager.

A court terme : Tout est sous contrôle.

A long terme : Je n’arrive plus à tout contrôler, je suis de plus en plus stressé, mes collaborateurs ne me supportent plus et sont démotivés, la créativité disparait, les résultats baissent…

L’hyper-performant

Promesse : Obtenir une meilleure image de soi.

Stratégie : Fixer des objectifs très ambitieux et m’y attacher à travers tout.

A court terme : Je suis boosté par mes résultats.

A long terme : Insupportable avec les autres. Stress. Manque de flexibilité et donc moins de résultats. Incapacité à gérer l’échec car mes résultats sont mon identité. Epuisement. Burnout.

L’hyper-rationnel

Promesse : Prendre les meilleures décisions.

Stratégie : Prendre des décisions rationnelles en faisant taire mes émotions et mes intuitions.

A court terme : Efficacité par une prise de décision rapide sans tergiverser.

A long terme : Vu que nos émotions sont à l’origine de la majorité de nos résultats, l’hyper-rationnel va dans le mur. Les relations avec les autres sont difficiles voir impossibles par manque d’humanité et de sensibilité.

L’hyper-vigilant

Promesse : Se protéger soi-même ainsi que ses proches.

Stratégie : S’inquiéter au moindre signal et voir partout des dangers potentiels.

A court terme : Impression d’être en sécurité et de prendre soin de ses proches.

A long terme : Comme je n’arrête pas de crier « au feu » et que la plupart du temps il n’y en a pas, les autres finissent par ne plus m’écouter. Le jour où il y aura un véritable problème, personne ne réagira à mes avertissements et les conséquences seront graves. Au lieu de protéger mes proches, la stratégie de l’hyper-vigilant les met en danger.

Le fait plaisir

Promesse : Être aimé de tous et avoir de meilleures relations.

Stratégie : Dire des choses gentilles. Ne pas parler de ce qui ne va pas. Toujours dire oui.

A court terme : Réconfort.

A long terme : Mon impossibilité à dire non génère chez moi des frustrations profondes. Je ne suis pas aimé pour qui je suis, mais simplement parce que je fais le gentil.

L’agité

Promesse : Vivre pleinement sa vie.

Stratégie : Être toujours en action et faire 36 choses à la fois.

A court terme : Impression de vie et d’énergie.

A long terme : Impression de vide. Perte de sens. Je passe sans cesse d’une chose à l’autre sans aller jusqu’au bout. Je ne vais pas en profondeur.

Le maniaque

Promesse : Plus de paix et de joie par la perfection.

Stratégie : La perfection du perfectionnisme.

A court terme : Rassuré : tout est comme je veux que ce soit, simplement parfait.

A long terme : Je n’y arrive plus car je mets un temps fou à atteindre la perfection de sorte que je suis dépassé et stressé. Souvent je procrastine, car inconsciemment je préfère ne rien faire plutôt que d’arriver à un résultat imparfait. Je suis dans l’anxiété permanente.

La victime

Promesse : Recevoir plus d’attention et d’amour des autres.

Stratégie : Se plaindre.

A court terme : Compassion et sympathie des autres.

A long terme : Les gens en ont marre d’entendre mes jérémiades et se détournent de moi. Les seuls qui restent sont ceux qui comme moi se plaignent tout le temps et subissent leur vie plutôt que de la vivre.

Avez-vous repéré les saboteurs qui vous sont familiers ? Parmi ceux-ci, y en a-t-il un qui est plus actif que les autres ? Quelle est sa stratégie préférée ? Voyez comment à l’avenir vous pouvez le démasquer.

Les pouvoirs des 5 Sages

Dès que vous prenez conscience qu’un de vos saboteurs est en train de vous souffler ses mensonges à l’oreille, arrêtez-le sans attendre et activez vos sages. Ils sont votre part profonde, votre sagesse intérieure.

Chacun a en lui les 5 sages. Développez son Intelligence Positive consistera entre autres à les muscler et à apprendre à les utiliser dans les bonnes circonstances.

Nos sages sont l’équipe de Jedi qui va assurer notre épanouissement et nous permettre d’aborder avec fruits tous les défis qui se présentent à nous. Là où l’énergie des saboteurs est la peur, celle des sages est l’amour.

Le principe de base des sages est que toute situation qui se présente à nous est un cadeau ou une opportunité ou peut être transformé en un cadeau ou une opportunité pour nous.

Chaque sage a un pouvoir bien spécifique :

Explorer

C’est notre pouvoir d’aborder les autres et les situations qui se présentent à nous avec un esprit ouvert et une grande curiosité. Changer d’angle pour envisager ce qui se produit. Découvrir ce qu’à première vue, je n’ai pas remarqué. Explorer nous ouvre de nouveaux horizons.

Ressentir de l’empathie

Plutôt que de juger l’autre, le sage « empathique » va se mettre à la place de l’autre pour le rejoindre dans ce qu’il vit. Ce pouvoir s’exerce aussi pour soi-même par l’auto-empathie.

Innover

Quand tout parait bloqué ou perdu, le pouvoir de l’innovation et de la créativité permet de sortir de l’ornière pour créer de nouvelles perspectives et aller de l’avant.

S’orienter

Le pouvoir du quatrième sage est de de tracer sa route et de faire des choix décisifs en respectant ses valeurs et son identité profonde.

Agir

Enfin le cinquième sage est celui de l’action : il va de l’avant dans le concret de la vie. Fort du principe de base qui anime les sages il sait que tout échec recèle aussi un cadeau ou une opportunité à découvrir. Il n’a plus peur de l’échec et n’hésite donc pas à sortir de sa zone de confort. Il se lance.

Les trois stratégies pour développer notre intelligence positive

Affaiblir les saboteurs

La première étape est de démasquer nos saboteurs, de prendre conscience des mensonges qu’ils susurrent à nos oreilles.

Je vais prendre conscience des jugements qui me viennent sur moi-même, sur les autres et sur les circonstances de ma vie. C’est mon juge qui est à la manœuvre.

Il est toujours soutenu par un ou plusieurs complices. J’ai à les identifier. Pour ce faire, le test offert sur le site de l’Intelligence Positive™ vous y aidera. Il vous suffira de répondre à 50 questions simples (en anglais). Voici le lien vers ce questionnaire : https://assessment.positiveintelligence.com/saboteur/instructions.


Une fois que j’ai identifié mes saboteurs, je vais les démasquer à chaque fois qu’ils s’expriment. Pour les affaiblir, je ne vais pas les écouter, mais immédiatement transférer le pouvoir aux sages.

Renforcer les pouvoirs des sages

Il s’agit de booster le pouvoir des sages en développant notre capacité à déterminer quel sage utiliser dans quelle circonstance.

Certains diront que c’est bien beau de savoir qu’ils ont en eux les 5 pouvoirs des sages, mais qu’ils ne se sentent pas capables d’explorer, encore moins d’innover. Pour d’autre, l’empathie n’est pas naturelle. Pour d’autres encore, s’orienter en prenant des décisions et agir est bien loin de leurs habitudes plutôt attentistes.

Ces pouvoirs sont comme des muscles. Si je ne les fais pas travailler, ils s’affaiblissent. La bonne nouvelle, c’est qu’il me suffit de pratiquer un peu de fitness pour retrouver mon tonus et ma puissance.

Activer le cerveau de la Vie

Tout au long de notre vie, nous avons souvent uniquement appris à développer notre cerveau de survie, c.à.d. nos saboteurs. La troisième stratégie sera de basculer du mode survie à celui de la Vie, de l’épanouissement et de l’harmonie. Pour ce faire, dès que vous avez repéré et démasqué un de vos saboteurs à l’œuvre, pratiquez un exercice qui permet d’activer le pays des sages. Voici quelques exemples d’exercices que vous pouvez pratiquer en fonction des circonstances. 10 secondes suffisent :

  • Respirer consciemment en se concentrant sur la différence de température entre l’air qui entre dans mes narines et celui qui en sort ;
  • Regarder attentivement quelque chose en identifiant les moindres détails ;
  • Frotter l’un contre l’autre le pouce et l’index d’une main en exerçant une pression telle que vous puissiez ressentir les rides du bout de vos doigts ;
  • Toucher avec le bout de ses doigts une surface donnée et en ressentir les moindres aspérités ;
  • Respirer consciemment en se concentrant sur les mouvements de son ventre ;

Essayez, vous verrez immédiatement des premiers résultats. Dès qu’un saboteur se manifeste, activez les sages par 10 secondes d’exercice et choisissez ensuite le sage que vous allez utiliser pour vivre votre vie plutôt que de subir vos saboteurs.

Si vous voulez développez votre Intelligence Positive™, vous trouverez en-dessous de cet article plusieurs liens. Si vous voulez approfondir cette approche par un parcours personnalisé, contactez-moi, je vous aiderai avec grande joie.

Que votre journée soit belle,
Pierre


Des liens pour aller plus loin :

Photo: Bessi Hamiti.

Dessins : © Copyright Positive Intelligence. No reproduction, in any form, printed or electronic, is permitted without prior written permission from Positive Intelligence. www.positiveintelligence.com.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’auteur

Pierre de Lovinfosse

Pierre de Lovinfosse

Coaching individuel, de groupe et formations. Il s’est donné pour mission d’aider les dirigeants à mettre leur entreprise au service de l’humain : l’entreprise comme ressource pour l’humanité, plutôt que l’homme comme ressource pour l’entreprise. Il s’intéresse tout particulièrement à la problématique du leadership qui constitue son sujet principal de coaching et de formations. https://www.effatacoaching.com

Recherche

Catégories

Thématiques

SUIVEZ-NOUS

Pin It on Pinterest